Diplex = nom masculin, invariable en genre et en nombre (origine 1875-1880 : di + plex). Circuit ou dispositif qui permet la transmission et la réception simultanée de deux signaux indépendants. La technologie des communications diplex est une forme simple de “multiplexing”, considérée comme révolutionnaire dans les débuts du télégraphe, quand un circuit diplex supporta la transmission de deux signaux indépendants dans la même direction.

 

Diplex = entité artistique désignant le télescopage des imaginaires de Céline Ohrel et Arnaud Poirier, qui a engendré des formes  au croisement du théâtre, de la musique et de la performance dans le champ  du spectacle dit "vivant", et des formes non moins vivantes dans les champs de la photographie et de l'écriture...

Historique = Diplex naît en 2011 grâce à cette rencontre qui a lieu à Bruxelles. Elle vient du théâtre et de la philosophie, lui est archéologue, musicien et photographe. Ils commencent à travailler ensemble sur des projets de performances collectives puis sur leurs propres créations. Depuis 2011, ils alternent créations théâtrales (texte et mise en scène) et petites formes interdisciplinaires, Diplex s’est multiplexé depuis entre la Belgique et la France, et s’est enrichi de collaborations avec les comédiens Adeline Rosenstein, Philippe Grand’Henry, Anais Moreau, Anna Moysan, Fanny Catel, Fabien Magry, Martin Legros, Loona Piquery, Sophie Sénécaut, Sébastien Jacobs, avec les créatrices lumières Ledicia Garcia et Audrey Quesnel, et le créateur lumière Olivier Bourguignon, la scénographe Hélène Bessero, et la vidéaste Flore Bleiberg. Vivant à Bruxelles ou à Caen, ils participent à créer l’univers et l’esthétique singulière de Diplex, par leurs savoir-faire et expériences divers.

 

Diplex a été soutenu pour diverses créations par la communauté française Wallonie Bruxelles, par la région Normandie et par la ville de Caen. Diplex travaille donc entre Bruxelles et Caen. La compagnie essaye de développer des projets transfrontaliers depuis 2013. Elle a été accompagnée entre 2015 et 2018 par Le Marchepied à Caen, et bénéficiera à partir de 2019 d'un accompagnement de développement avec le bureau d'accompagnement Hectores (Rennes).

Diplex s’intéresse à des questions sociaux-philosophiques qu’elle tente de rendre organique sur le plateau par un travail visuel et esthétique mais aussi par l’écriture soit de textes soit de mouvements qui emmènent le spectateur du côté de l’évocation, du doute, de la contemplation. Diplex aime mettre en question nos rapports complexes entre êtres humains et surtout la spécificité de notre modernité vis à vis de l’existence éthique et physique...

Céline Ohrel est comédienne, metteure en scène et auteure. Elle a étudié la philosophie à Rennes et en Pologne. Elle consacre son travail de DEA au théâtre de la mort de Tadeusz Kantor au regard de la philosophie de l'existence. Puis elle part à Bruxelles, où elle intègre l'INSAS en mise en scène. Durant ces années, elle joue dans différentes formations, projets, stages et se forge une expérience d'interprète en marge de ses premiers essais personnels. Sa route continue, protéiforme, dans le monde professionnel entre la Belgique et la France. Elle a joué notamment pour Galin Stoev (Liliom), Adeline Rosenstein (Décris-Ravage), Léa Drouet, Thibaut Wenger, Jean-Baptiste Calame (Les Viandes magnétiques), Martin Legros et Sophie Lebrun (Orphelins- Vertige de l'Amour, Collectif Cohue), Fanny Catel et Jean Noel-Françoise (Compagnie Hors d'oeuvre)... Côté mise en scène et écriture, elle a été assistante à la mise en scène dans la Compagnie de danse Mossoux-Bonté (Belgique) et crée en 2011 sa compagnie Diplex avec Arnaud Poirier, son compagnon musicien photographe et anthropologue.  Elle écrit et met en scène Enfant Zéro en 2012, Eden Expérience(s) en 2016 avec le soutien de La Communauté française Wallonie-Bruxelles. Ces deux premières création sont en co-production avec le Théâtre de La Balsamine (Bruxelles). Diplex travaille aussi sur des formes hybrides comme UR (Théâtre de la Balsamine-2012), La Promeneuse (Festival Premiers Actes- France-2013), et nomorefuture à Caen (France) avec l'aide la  Région Normandie. En 2015, Céline Ohrel a été invité par Georges Banu pour intervenir à la Sorbonne dans le colloque organisé à l'occasion du centenaire de Tadeusz Kantor, pour partager ses recherches philosophiques sur son oeuvre.  Après plusieurs résidences d'écriture en Belgique et en France, elle travaille actuellement sur une nouvelle création "Halloween Together", avec le soutien de la Région Normandie et de la ville de Caen, qui sera co-produite par la comédie  de Caen en 2020/2021.

Arnaud Poirier est créateur sonore, photographe et anthropologue, né à Alençon en 1981. il s’installe à Caen en 2003 pour finir ses études d’archéologie. C’est pendant ses premiers chantiers dans la région qu’il apprend la photographie, au début des années 2000 à la transition entre argentique et numérique. Pendant les années qui suivent il se met à la photographie aérienne par cerf-volant, et rencontre François Levalet. Arnaud développe alors tout un réseau de compétences en photographie et réalité virtuelle : visite virtuelle, photographie d’objets en 3D, macrophotographie etc… Il travaille pour différentes collectivités (Conseil départemental du Calvados) ou musées (musée de Normandie, musée du Louvre). En 2013, il remporte le premier prix de l’exposition « cœur de métier », organisée par le Conseil Départemental du Calvados. La même année, il crée son entreprise Arpanum et réalise entre autres des visites virtuelles 360° et des photographies et vidéos aériennes par drone, en association avec François Levalet.

Par ailleurs, installé sur Bruxelles entre 2010 et 2013, il crée la compagnie Diplex avec Céline

Ohrel, avec qui il travaille en tant que créateur sonore et photographe sur les spectacles. Il travaille également à ce moment là à l’imagerie numérique pour le spectacle Le Salon des refusés de Claude Schmitz, au Théâtre de La Balsamine, et réalise les photographies et bande-son de plusieurs performances in situ à Bruxelles du plasticien Mathieu Chevallier. La musique est pour lui une passion depuis l'adolescence où il se forme au synthétiseur avant de se mettre à la composition électronique par ordinateur.

NOUS CONTACTER :

 

diplex@diplexhotel.com

© 2017 Diplex